Tu connais pas les chauds lapins ?
C’est la phrase que je retiendrai de cette expérience en tant que bénévole lors de ce troisième épisode rando-raid VTT organisé dans les Alpes de Haute-Provence dont l’esprit fut très convivial.

Vendredi 12 septembre 2014
Tout a commencé le matin depuis la citadelle de Sisteron. Je suis sur place dans le petit village d’Authon vers 18h45. De petits groupes de vététistes déambulent devant le gîte des Monges où la troupe va passer la soirée et la nuit. Les têtes sont fatiguées mais à l’apéro les sourires sont là. Je retrouve mon cousin Gégé et les frères Longeron tous trois de la Haute-Ubaye. Je fais la connaissance de Loïc, l’un des organisateurs de cette épreuve. On échange un peu puis vient le temps des discours des élu(e)s. Il est vrai que la commune d’Authon est richement dotée : hébergement de qualité, station de lavage et nombreux tracés VTT dont le fameux itinéraire des Chemins du soleil.
J’avais proposé mon aide à Philippe (ADT 04) depuis quelques temps et cette année ce fut la bonne !
Lors du repas les assiettes sont remplies de couscous à la vitesse grand V. Les 119 participants regagnent leur tente ou leur chambre pour les plus chanceux et il n’est pas 21 heures. Le lendemain plusieurs difficultés les attendent et les organismes seront malmenés, autant prendre un maximum de repos ! D’autres bénévoles de l’équipe ont disposé de petites bougies à pile qui font comme un sentier de lumière jusqu’aux tentes. Une jolie ambiance.
Débriefing le soir autour d’une bière et je prends congé pour m’installer… dans mon break 307 SW où je vais passer une mauvaise nuit. Froid et humidité auront raison de mon sommeil, garé au bord d’un ruisseau, à 1150 mètres d’altitude la température descendra sous les 5°C !

 

Samedi 13 septembre 2014.
L’équipe “staff 04” comme il est noté sur les jolis tee-shirts noirs est sur le pied de guerre. Un café pour se réchauffer et je pars démonter les douches. Ces dernières sont issues d’un bricolage maison hyper judicieux : une tente quechua en forme de tepee une personne, un chauffe-eau de camping-car sur une bouteille de gaz, des palettes pour s’isoler du sol et hop voilà un ensemble de douches opérationnel !

Attente du brieffing à Authon
Le camion de Manu se remplit peu à peu mais c’est l’heure du départ. Les pilotes se rejoignent près de l’arche et écoutent les conseils de Mathieu.

Le départ est donné à Authon

La vague se met en route et grimpe au col de Font Belle (1304 mètres d’altitude) par les 3-4 kilomètres de route goudronnée, idéal pour se mettre en jambe. Puis le circuit continue et serpente sous le col d’l’Hysope (1241 mètres d’altitude) d’où un point de vue offre un panorama à couper le souffle.

Vue du col d'Hysope
Je suis sur le poste n° 5 au point d’altitude 1198 lorsque le sentier de découverte rejoint la route goudronnée par un petit raidillon en virage technique. Je vois tous les concurrents passer devant moi. Bien que ce ne soit pas une épreuve chronométrée ¾ d’heure sépareront le premier du dernier, le vélo balais !

Grimpette technique !
La suite du parcours est magique mais physique : col de Mounis et crêtes de Vaumuse jusqu’à la chapelle Saint Joseph par le sommet du corbeau.
Pendant ce temps à Thoard les petites mains s’activent. Je me pose à la fontaine du village pour pointer les vététistes qui arrivent au repas. La très grande majorité a le sourire en banane et des étoiles dans les yeux. Les commentaires ne tarissent pas d’éloges : “c’était magnifique”, “le pied”, ouais pas mal, non je déconne génial”…

Une excellente idée : le ticket café !

Loic, stagiaire à la GTA puis Laurent de Cap-Liberté viennent tour à tour prendre des nouvelles. Certains candidats ont abandonné, d’autres ont coupé et un n’aura pas pris le départ du matin. Le vélo balais est de nouveau là. Tout est ok je peux aller manger avec Philippe et Manu. Le repas est un régal, nous nous partagerons un excellent fromage de chèvres tous les 3 !

Excellent repas servi à Thoard

On remballe les assiettes, les couverts, et on range les tables. Thoard redevient un village paisible et tranquille. Les voitures prennent la direction de Digne-les-Bains et du camping du bourg. Je prends dans la voiture Gaëtan, un jeune belge qui découvre la région et semble ravi. Lui est cramé mais ses copains poursuivent l’aventure.
Au camping nous vidons le camion de bagages et une multitude de tentes badgées de la marque d’articles de sport bien connue. Quelle épreuve de force ! Loïc excelle dans ce rôle et la tonne de sacs est posée délicatement sur le sol.

Les bagages sont déchargés
Autre chantier, la mise en place des stands d’arrivée. Les bannières sont accrochées, les prospectus sortis des cartons, les tentes 3×3 mètres solidement arrimées.
Un buffet euh un ravito complet est disposé dont l’excellent jus de poires d’Henry Poulain. 6 bouteilles sont sifflées en quelques minutes !!
L’heure de mon départ est là. Je salue tout le monde un peu déçu que ça s’arrête si vite pour moi. Ces quelques heures au sein d’une organisation sportive ont été très enrichissantes. Au final, j’ai été ravi de participer modestement à ce troisième opus des Grandes Traversées VTT 04. Une vraie réussite si l’on en croit les commentaires laissés sur la page VTT AHP 04.

Organisation Raid VTT
C’est toujours intéressant de voir la face cachée de l’iceberg et celui-ci était de taille !

Laisser un commentaire



Christophe

5 ans ago

Bravo! Original et point de vue bénévole très intéressant!

Philou

5 ans ago

3 jours pour le moins intenses et au final beaucoup de bons souvenirs ! le déjeuner “sur le pouce” à Thoard avec Manu et toi en fait partie !
Merci pour ce superbe article, Pierre … et à bientôt pour de nouvelles aventures 😉

Pierre

5 ans ago

Merci beaucoup Christophe pour votre commentaire. En plus je suis fan de votre magazine ! 🙂

Pierre

5 ans ago

Merci Philou pour ton retour. De bons souvenirs également. Oui, à bientôt pour de nouvelles aventures ! 🙂

Qui suis-je ?

Bonjour, je m'appelle Philou. Bienvenue dans les Alpes de Haute-Provence ! Vous avez dit VTT ? 4000 km d'itinéraires balisés, 3 Grandes Traversées VTT(c'est unique en France), 9 sites labellisés , des cartes & topos, des événements incontournables, des séjours , des hébergements dédiés ... ça vous parle ? moi si, d'où l'envie d'animer ce blog spécialement destiné à ceux qui, comme moi, aiment le VTT un peu, beaucoup mais jamais trop ! A bientôt sur nos sentiers ...