Qu’ils soient bénévoles, responsables de magasin, accompagnateurs, organisateurs de manifestation ou simples randonneurs, ces acteurs du vélo participent tous à la diffusion du VTT dans les Alpes de Haute-Provence. Merci Pierre André pour la réalisation de cet article.

Dan Roblin est assurément un gars atypique. Le personnage qui ne se prend jamais au sérieux. Pourtant quand il s’agit de parler de son projet de club “le vélo en Pays Dignois” ses yeux s’illuminent.

Ses objectifs apparaissent clairement, mieux, nous sommes obligés d’y adhérer ! Comment en effet ne pas être convaincu par ce retour aux sources de la pratique VTT, aux fondamentaux, serais-je tenté de dire ?

Après de nombreuses expériences professionnelles, Dan revient à sa passion. Sur son terrain de jeu. Dire qu’il le connaît par coeur n’est pas exagéré.

Retour de ce dignois franc du collier, bavard comme pas deux, qui met son talent au service des autres. Portrait.

 

1/ Peux-tu te présenter ?
Dignois depuis toujours, j’ai commencé par du BMX street avec un vélo acheté à l’époque à Mickaël Maschio (Champion du Monde 2002 de motocross en 125 cm3) ! Ma pratique était essentiellement liée au trial et je roulais avec des pilotes comme Didier Solakian ou Thierry Chandre. Ce dernier a été vice-champion de France et vainqueur de la Coupe de France espoir en 1995 !
J’en suis à mon 60ème vélo ! J’en possède actuellement 12 !
Je me suis mis au VTT à 19 ans avec un ami – Philippe Pommard après un aller-retour de 9h à la montagne de Chine ! J’étais sur un Gitane et lui sur un Sunn !
Je suis également fan des “fixies”, vélos légers, mono-plateau et mono-vitesse.

dan-roblin-leveloenpaysdignois-1

2/ Quelle est ton activité professionnelle ?
Je suis guide moniteur VTT, j’ai obtenu le BPJEPS Activités du cyclisme, mention VTT cette année. J’ai monté un projet de club VTT dans le Pays Dignois qui se développe. J’initie à la pratique, j’accompagne différentes personnes de différents niveaux. Le doyen – Marcel – a 77 ans ! Il a souhaité récemment se mettre au VTC puis au VTT !

leveloenpaysdignois-8

3/ Quel est ton parcours professionnel ?
J’ai eu un bac “commerce” puis j’ai continué par un BTS “Force de vente”. Ensuite j’ai bifurqué vers une école d’infirmièr(e)s que j’ai délaissée pour m’occuper d’humanitaire en Europe.
A mon retour j’ai passé 5 années en tant qu’aide-soignant en maison de retraite puis en milieu hospitalier pendant 2 ans.

vtt-alpesdehauteprovence-10

4/ Peux-tu nous parler de ton projet d’école VTT ?
Avec Patrick Rossi, nous avons eu la volonté de créer un club VTT indépendant sur Digne-les-Bains pour proposer quelque chose de différent. “Nous avons une approche différente, par exemple anti-compétition”. Nous souhaitons revenir à l’essence même du VTT. Allier performance et nature “en se passant des modes actuelles”. Nous avons aussi un credo : “bon en rien mais mauvais nulle part” ! 😉

leveloenpaysdignois-22

5/ Quel est le paysage dignois en matière de VTT ?
Le terrain de jeu est exceptionnel, mais je vois souvent comme une sorte de “chasse-gardée”. Nous prônons l’ouverture, il y a de la place pour tout le monde.

leveloenpaysdignois-7

6/ Peux-tu nous présenter le club “Le vélo en Pays Dignois” ?
Au travers des séances ludiques je souhaite amener le pratiquant vers des objectifs personnalisés.
L’adhésion à l’association est de 50 €. Ensuite pour 295 € il est possible de participer chaque semaine à des séances de 2 à 3 heures pour s’initier ou se perfectionner.
Différents groupes ont été constitués : enfants (11 à 16 ans), femmes, initiation adultes, perfectionnement all-moutain, performance all-mountain / enduro, VTT électrique, vétérans et fixies. Bref, il y en a pour tous les goûts ! 

dan-roblin-vtt-digne

Un mot sur le groupe « fixie » que je suis en train de développer. Il s’agit de sessions d’une heure à 1h30 qui consistent en des balades urbaines et extra-urbaines. Il y a aussi le recyclage de vieux vélos avec un atelier pour remettre en état de vieux vélos pour rouler ensuite dessus !

J’aimerais pouvoir bénéficier d’un parc de vélos électriques, j’ai déposé une demande de subvention qui est en cours de traitement …

vtt-alpesdehauteprovence-12

7/ Quels sont tes vélos et ta pratique ?
Je roule sur un Santa Cruz Bronson que je qualifierai de “couteau suisse du VTT” ! Il monte bien, il descend bien, c’est le vélo de montagne par excellence.
Patrice, du magasin Alpin Bikes Cycles Halgand, me met à disposition un Giant électrique. Ce partenariat court sur 4 ans.
J’ai également plusieurs “fixies” au style très urbain. Certains sont même à rétropédalage ! J’aime ces vélos qui sont simples, nécessitent très peu d’entretien et qui vont vite ! Ils me rappellent le rapport que j’entretenais plus jeune avec le skate. Et puis c’est bien pour l’environnement car ce sont beaucoup de récup’ de vélos de route.

dan-roblin-vtt

8/ Quel est ton avis concernant le VTTAE ?
Le VTTAE est pour moi l’avenir du VTT ! Voilà les choses sont dites ! Je comparerais le VTTAE au moment où le VTT est arrivé en France. C’est la même chose.
Certes l’assistance électrique permet de gommer l’aspect physique mais elle n’enlève en rien l’aspect technique. Le pilotage est davantage mis en avant, on repousse les limites. Il va falloir gérer l’effort à la montée et également les trajectoires et assurer le pilotage à la descente.
Il faut enlever le cliché du vélo pour les tricheurs ! Il faut prendre en considération le moteur, il faut une connaissance accrue de sa machine et au final on sera satisfait d’avoir franchi un obstacle qui n’est même pas envisageable avec un VTT sans assistance.

vtt-alpesdehauteprovence-6

9/ Un mot sur le “team filles” ?
J’ai créé cette section pour l’adapter aux spécificités propres aux filles mais aussi pour créer une émulation de groupe. Les envies sont différentes de celles des hommes.

10/ Où manger à Digne les Bains ?
Perso j’aime bien emmener mes amis chez Olivier, au Carré. Le cadre est « branché » avec une déco moderne et il y a toujours de l’ambiance. Les formules sont sympas, originales et surtout à prix raisonnables.

11/ Où dormir ?
Pour le charme, sans hésitation c’est la Villa Gaia, un coup de cœur perso. Pour le côté pratique, je recommande l’Hôtel Saint-Michel. Dès lors qu’il s’agit d’un petit groupe de riders, l’établissement répond bien à toutes les exigences : local VTT, restauration le soir, parking …

12/ Libre expression
“Fais-le ou ne le fais pas mais t’essayes pas !” (référence aux sauts de corniches de 5 mètres ! ndlr) 😉

le-velo-en-pays-dignois-dan

Envie de rejoindre Le Vélo en Pays Dignois ?

A bientôt dans les Alpes de Haute-Provence !

Propos recueillis par Pierre André

Laisser un commentaire



SEYSSAUD Claude

2 ans ago

Bonjour J’ai pris connaissance de votre site et j’aimerai vous rencontrer.
Je serai interessé par le VTTAE.
Pouvons nous nous voir pour en discuter?
Cordialement.
Claude Seyssaud.

Philippe

2 ans ago

Bonjour Claude, merci de votre intérêt pour Le Vélo en Pays Dignois. Je transmets votre demande à Dan qui prendra contact directement avec vous. A bientôt sur les sentiers …

Qui suis-je ?

Bonjour, je m'appelle Philou. Bienvenue dans les Alpes de Haute-Provence ! Vous avez dit VTT ? 4000 km d'itinéraires balisés, 3 Grandes Traversées VTT(c'est unique en France), 9 sites labellisés , des cartes & topos, des événements incontournables, des séjours , des hébergements dédiés ... ça vous parle ? moi si, d'où l'envie d'animer ce blog spécialement destiné à ceux qui, comme moi, aiment le VTT un peu, beaucoup mais jamais trop ! A bientôt sur nos sentiers ...