Fat Bike en Haute-Ubaye

Fat Bike en Haute-Ubaye

Et oui, ça roule en Haute-Ubaye, même en hiver !! Vincent Cannamela le sait ! Avec son Fat Bike, le voilà parti sur les “itinéraires partagés” de Val d’Oronaye Larche, à la découverte du vallon du Lauzanier, dans une ambiance … grand nord 😉

Au programme : 6km d’une superbe sortie au départ de Larche, plus haut village des Alpes de Haute-Provence, pour rejoindre Maison Méane, dernier hameau français avant l’Italie, à 1800 mètres d’altitude. Ça vous tente ? 

 

Jolie vidéo, Vincent ! 👍 Avec de telles images, on aime le VTT même en hiver ! Avouez que ça donne envie ! Avec le Fat Bike, on accède aux forêts et alpages en mode hiver, avec des sensations nordiques … juste incroyables 👌

Et vous savez quoi ? La Haute-Ubaye propose un accès gratuit à bon nombre d’itinéraires “partagés”. “Partagés” ? Il s’agit d’itinéraires entretenus pour pratiquer toutes les activités nordiques, dont le Fat Bike. Cela suppose bien sûr un respect de chacun par rapport à sa pratique, mais aussi un respect du balisage. Et malgré le balisage et le damage, vous évoluez sur un espace non sécurisé : à vous d’être vigilant et d’estimer les risques que vous prenez. Plus d’infos avant de partir ? c’est ici : apn@ubaye.com / 04.92.81.03.46

Voici les itinéraires “partagés” pour rider en Haute-Ubaye :

  • Saint-Paul sur Ubaye :
    • itinéraire piéton du Site nordique : difficulté : moyen / Distance : 5km / Durée : 2h ; cet itinéraire propose une belle ambiance avec la rivière Ubaye toujours à proximité des pistes de ski de fond. Départ et arrivée au Foyer nordique l’Ubaia ;
  • Maljasset :
    • itinéraire nordique  : difficulté : moyen / Distance : 7km / Durée : 3h ; belle promenade nordique depuis le village typique de Maljasset jusqu’au point de vue du Clos de Balet. Départ et arrivée au village de Maljasset ;
  • Val d’Oronaye – Meyronnes :
    • Au fil de l’eau : difficulté : facile / Distance : 5km / Durée : 2h  ; itinéraire en forêt, fréquenté quotidiennement par les traineaux à chiens. Départ et arrivée à Meyronnes devant le restaurant « Mare e Monti » ;
    • Le plateau de Saint-Ours : difficulté : facile / Distance : 3km / Durée : 1h30 ; sur un coteau sud ouest bien ensoleillé avec une vue exceptionnelle. Départ et arrivée village de Saint-Ours ;
    • La piste de luge : difficulté : moyen / Distance : 3km / Durée : 1h30 ; praticable en luge, course sur neige ou fat bike uniquement dans le sens descendant. Départ du village de Saint-Ours et arrivée à Meyronnes ;
    • Piste du BoiS de la Silve : difficulté : difficile / Distance : 8km / Durée : 4h ; cet itinéraire en forêt est froid mais propose une ambiance « grand nord » exceptionnelle. Départ et arrivée à Meyronnes devant le restaurant « Mare e Monti » ;
  • Val d’Oronaye – Larche :
    • Larche > Maison méane : difficulté : facile / Distance : 6km / Durée : 3h ; cet itinéraire vous permet d’accéder au vallon du Lauzanier dans une ambiance grand nord. Départ et arrivée à l’Auberge du Lauzanier ;

Vous pouvez télécharger ici la Carte des itinéraires “partagés” en Ubaye : Nordic Ubaye – circuits raquettes à neige et sites nordiques

Vous recherchez un hébergement en Haute-Ubaye ? c’est ici : www.haute-ubaye.com

Un coup de coeur ? ♥ Allez, je vous livre une belle adresse si vous aimez dormir au plus proche de la nature : La Yourte, chez Carole, à Val d’Oronaye (Meyronnes) : www.yourte-ubaye.fr

A bientôt dans les Alpes de Haute-Provence ! Philippe Leouffre

Ride the Track : du grand format !

Ride the Track : du grand format !

Je profite de la parution d’un superbe article “Terres noires, terres de plaisir” dans le magazine O2 Bikers #222 pour revenir sur l’un des beaux rendez-vous de la saison VTT 2018 des Alpes de Haute-Provence : Ride the Track – Digne les Bains.

Vendredi 14 septembre 2018 ! Jour 2 de Ride the Track 04. Avec 120 participants c’est L’EVENEMENT VTT du mois. Pour cette 5ème édition les organisateurs ont choisit les Terres Noires, mais pas que ! Pour preuve cette journée s’annonce avant tout panoramique : 43 km D+ 1.300.

 

Aujourd’hui, je roule aux côtés d’Antoine Riffaud, DE VTT de l’Office de Tourisme de Gréoux-les-Bains, de SuperMat pour le Département 04 et de Léo Passeri, collectionneur de rassemblements VTT. Nous sommes invités pour une journée grand format en bonne compagnie Belge.

08h30 : nous avons rendez-vous au Camping du Bourg. C’est le camp de base retenu cette année pour l’accueil des happy-riders, majoritairement Belges. Sur place, l’arche “Sports de Nature” du Département 04 trône fièrement et annonce la couleur : ici, c’est la Mecque de la randonnée, sous toutes ses formes. Les participants vont en avoir un bel aperçu aujourd’hui …

C’est parti ! Nous quittons le Camping du Bourg en direction du centre-ville et rejoignons la piste cyclable. Nous abandonnons rapidement le bitume pour un 1er raidillon nous permettant d’atteindre le col du Masse, histoire de se mettre en chauffe. La trace nous mène à présent tout droit en direction du Pic d’Oise et du petit village de Champtercier blottit à son pied.

Pour l’heure, les écarts ne sont pas trop creusés et c’est le mode “file indienne” qui prime … 😉

Au sortir de Champtercier nous rejoignons le balisage FFC du parcours N°9 – le tour de St-Martin ! Une portion de route secondaire dans un 1er temps puis retour aux jolis sentiers monotraces, tels qu’on les aime,  à partir de la ferme du Pré de Saule.

Et là, on se dit clairement que ce site VTT de Digne les Bains, avec ses 430 km de sentiers tous niveaux, est d’une incroyable diversité …  Mais SuperMat doit déjà nous quitter, à regret (“il a un métier, lui !” 🙂 ).

Les organisateurs ont bien travaillé. Avec l’aide des responsables-sentiers de Provence Alpes Agglomération, ils ont déniché une pépite de descente qui nous amène à l’entrée du petit village de Thoard, principal bourg de la vallée de Duyes et haut-lieu  de la lavande. Une descente pareille ça se fête ! Ça tombe bien : le ravito est tout proche, pour le plus grand bonheur d’Antoine 🙂

Le passage des 120 participants dans les ruelles du village médiéval ne laisse pas les habitants indifférents …

Thoard fait parti de l’UNESCO  Géoparc de Haute-Provence. Perché sur son piton rocheux, c’est un village qui vit et où il fait bon vivre.  Pour Ride the Track, le ravitaillement a été installé sur la place du village. Fred Julien coordonne l’accueil des riders et invite chacun à bien se restaurer et surtout se ré-hydrater. En effet, nous n’en avons pas fini avec la montée …

Il avait raison, Fred. A peine sortis du village, nous voilà sur une piste ascendante. Nous longeons à présent de nombreux champs de lavande (la Distillerie du Siron est d’ailleurs toute proche !).

Heureusement, les superbes panoramas que nous offrent la Vallée de Duyes font oublier la piste …

Exit la montée (pour l’instant du moins !) : nous voici au col de Peipin à 953 mètres d’altitude ! Nous sommes sur la Grande Traversée VTT des Chemins du Soleil et vous savez quoi ? c’est parti pour quasiment 6 km de sentiers ludiques (et techniques) jusqu’au village de Courbons. Les affaires reprennent … 😉

Une vraie pépite ce sentier ! Il nous entraîne dans une traversée à profil descendant où s’enchaînent une série de passages (délicats) en balcons, de traversées à gué suivies de remontées souvent brutales. Au sud, la vue est juste incroyable et s’étend largement au-delà du pays Dignois : montagne de Lure, crêtes du Mont-Denier …

Pour l’heure, c’est le pilotage qui prime. Leo, en fin connaisseur des lieux, a pris un peu d’avance. Antoine engage à son tour et ne boude pas son plaisir dans cette top-descente …

Top-descente oui, mais ponctuée malgré tout de quelques bonnes relances exigeantes ! Je m’accroche derrière Antoine, juste pour ne pas lui laisser le plaisir de me distancer … 😉

Léo est ici dans son élément. Il connait parfaitement chaque difficulté de ce parcours technique et nous régale de son pilotage …

Le village de Courbons est maintenant en vue. Nous marquons un court arrêt pour échanger nos impressions positives sur la superbe session que nous venons  tout juste d’effectuer. Nous sommes rejoints par le Boss, Christophe Meurice. Il était posté plus haut, en mode shooting-photo. Nous continuons jusqu’au village, où le 2ème ravitaillement nous attend …

Le rassemblement est prévu sur le haut du village, au pied de l’église Notre-Dame des Anges. Les participants arrivent par petits groupes et chacun y va de son superlatif pour qualifier la descente, tant sur ses aspects techniques que panoramiques.

Christian Gaubert et Philippe Baro sont en place. Après nous avoir régalés d’un sentier minutieusement préparé pour l’occasion, voilà qu’ils nous régalent à présent d’un copieux ravitaillement. Ce dernier pourrait sembler superflus, nous sommes en effet sur les hauteurs de Digne les Bains et l’arrivée doit être proche ? Il n’en est rien. Les organisateurs nous on préparé encore quelques bonnes surprises … qui nécessitent de reprendre au préalable des forces 😉

C’est ce que nous faisons minutieusement avec Antoine, vu que de confortables fauteuils ont été installés sur le parvis de l’église …

Cette pause bienvenue est aussi l’occasion de visiter l’église et de rencontrer Antoine Gérand, de l’Association locale pour les Résidents de Courbons. Antoine est un passionné. Avec les bénévoles de l’association, il ouvre régulièrement l’église au public. Les animations sont nombreuses. Il nous explique aussi que des travaux de restauration sont aujourd’hui urgents. Avec la Fondation du Patrimoine, il lance un appel aux dons afin d’assurer l’étanchéité du bâtiment. Toutes les infos sont ici : www.fondation-patrimoine.org/les-projets/eglise-notre-dame-des-anges-de-courbons-a-digne-les-bains

Nous quittons à présent Courbons et entammons un magnifique (mais exigent) sentier en balcon qui nous permet de rejoindre la forêt du Saumon et le circuit N° 5 de l’espace FFC de Digne les Bains : La Baisse de Blanchard. Place à THE descente avec une succession jubilatoire d’épingles en sous-bois suivies d’un magnifique sentier cassant en bord de torrent jusqu’à la RD 900, au niveau de la célèbre Dalle aux ammonites.

L’aventure aurait pu s’arrêter là, bien remplie. Mais non, les organisateurs nous ont préparé une ultime session. Une dernière grimpette (le genre qui fait mal aux jambes) pour rejoindre St-Vincent, l’une des 3 chapelles qui surplombent Digne les Bains, offrant une vue incroyable sur le massif des 3 Evêchés, … puis c’est la dernière descente qui nous ramène tout droit au Camping du Bourg. Il fait clairement faim et soif. Heureusement Eva et Manon sont là ! le buffet préparé est copieux et il y a d’excellentes bières (belges) au frais. What else ? 😉

Un dernier moment de convivialité autour des grandes tables dressées sous le châpiteau puis chacun s’en retourne à son mobile home ou sa tente pour un repos bien mérité. C’est le moment des soins : certains rejoignent les masseurs des Thermes de Digne les Bains pour la partie physique, d’autres s’en vont retrouver Stan des Cycles Halgand pour la partie mécanique.

Avec Antoine et Léo, il nous reste à remercier chaleureusement Chritophe et ses équipes pour cette belle journée de ride. Demain est un autre jour pour les participants de Ride the Track … et les organisateurs ont gardé le meilleur pour la fin : les Terres Noires !!! 🙂

A bientôt dans les Alpes de Haute-Provence ! Philippe Leouffre

IMG_2460

Trace VTT Enduro de la Montagne de Lure

Vendredi 25 mai 2018. Aujourd’hui c’est VTT ! ou VTTAE plus précisément. Avec SuperMat nous allons dans le Pays de Forcalquier pour nous frotter à la trace VTT Enduro de la Montagne de Lure trouvée sur le nouveau site du Département www.rando-alpes-haute-provence.fr

Nous disposons d’une 1/2 journée et l’option batteries sera bienvenue quand il s’agira de remonter à la station (17 km de route) pour récupérer notre véhicule. Stan des Cycles Halgand m’a préparé pour l’occasion un superbe Giant Full E : yapluka !

 

12h00 précise. Nous arrivons à la station de Lure. 1736 mètres d’Altitude. “Ma première montagne !”. C’est avec ce joli slogan que la Communauté de Communes a entrepris une transformation de la station pour en faire un espace-famille “4 saisons”. Ski alpin, luge (venez essayer le tubbing !!), rando-raquettes en hiver, VTT (initiation sur modules) et Cyclotourisme en été (col réservé tous les lundis du 9 juillet au 20 août de 8h à 12h.)… sans oublier les randos pédestres, le trail et les nombreuses animations proposées pendant les vacances scolaires. Rendez-vous sur place dès le 7 juillet pour en juger par vous même.

Pour l’heure, il fait faim ! Les tables de pique-nique sur le haut de la station nous tendent les bras. C’est l’endroit parfait pour casser la croûte.

Quand je disais qu’il fait faim ! SuperMat est en forme ! 😉

Direction à présent La Sauvagine, le bar-restaurant de la station, ouvert toute l’année. Un petit café s’impose ! D’autant plus que la vue depuis la terrasse est pour le moins sympa !

Bon, le café, c’est fait ! On y va ? … Nous rejoignons au préalable le Caillou, le bâtiment d’accueil de la station. Celui-ci fait office à la fois de point info tourisme, vente de forfaits, espace location de matériel, salle hors-sac, espace École de Ski Français et accompagnateurs en montagne. Pour l’heure, SuperMat consulte le panneau d’information et prend des idées-famille pour l’hiver prochain …

Depuis la station de Lure, nous empruntons la route en direction du sommet sur 1,2km environ. Le départ est facile à trouver avec un panneau sur notre droite.

Cette fois c’est parti ! … pour quelques 10 kilomètres d’immersion totale au coeur du massif de Lure. 1000 mètres de dénivelé négatif sur un sentier spécialement travaillé pour du pilotage-plaisir ++ (tous niveaux). Cela passe par des modules-bois ludiques dans la hêtraie …

des enchainements de virages rythmés, aux dévers juste parfaits …

où chaque appui est grisant …

Où chaque relance donne envie d’engager davantage …

On sent clairement l’inspiration des trails nord-américains … Ici, le mot “Enduro” prend tout son sens.

Bref, c’est un long tricotage jubilatoire entre les sapinières, chênaies et hêtraies qui constituent le massif de Lure. Encore quelques virages et nous rejoignons la piste un court instant. Place à présent au  balisage de lAlpes-Provence

Nous tournons à droite et continuons notre descente. Après le “Jas de Marguerier” les ambiances et terrains se succèdent entre clairières, fonds de combes …

et passages dégagés offrant des vues incroyables sur la Haute-Provence environnante.

Le sentier joueur laisse place dans ses derniers mètres à une piste ramenant au village de St-Etienne les Orgues. Tu sais quoi, SuperMat : une descente pareille, ça se fête !!

Nous devons à présent rejoindre la station pour y récupérer notre véhicule. Comme je disais précédemment l’assistance électrique est un vrai plus pour s’affranchir des 17 km de remontée par la route.

Nous ne pouvons pas repartir sans avoir salué Daniel Bertaina, le propriétaire du Gîte d’étape Les Crètes de Lure.

Daniel vous accueille toute l’année dans ce gîte à l’ambiance simple et conviviale, au coeur de la station de Lure.

 

En plus d’être au départ des nombreuses activités proposées ici, le gîte offre une vue panoramique assez bluffante sur le pays de Forcalquier. Ça donne carrément envie de revenir ! N’est-ce pas, SuperMat ? 🙂

La trace VTT Enduro de la Montagne de Lure est à retrouver ici : www.rando-alpes-haute-provence.fr/randonnee-vtt/enduro-vtt-lure/

Et vous savez quoi ? En plus de l’incontournable site www.rando-alpes-haute-provence.fr, le Département des Alpes de Haute-Provence  vient de lancer l’appli mobile « Rando Alpes de Haute-Provence ». Une fois téléchargée, vous êtes automatiquement géolocalisé, votre position apparaît sur la carte, et vous pouvez choisir votre activité : pédestre, équestre, vélo, vtt et trail.
Vous téléchargez alors l’itinéraire de votre choix (fiche + carte) et c’est parti ! … tout ça sans connexion grâce au GPS de votre smartphone.

Pour télécharger l’appli ?
Sur Androïd: https://play.google.com/store/apps/details?id=com.hauteprovence.rando
Sur Iphone: https://itunes.apple.com/us/app/rando-alpes-de-haute-provence/id1395216795?l=fr&ls=1&mt=8

A bientôt dans les Alpes de Haute-Provence ! Philippe

RTT-christophe-Meurice-2

On prépare Ride The Track 04 Digne les Bains

Vendredi 18 mai 2018. C’est avec grand plaisir que je retrouve Christophe Meurice et Benoît Tournay, les protagonistes de Ride The Track, l’aventure VTT dont le slogan en dit long “le but c’est le chemin !”.

L’édition de septembre 2018 annonce d’ores et déjà complet. Et pour cause ! elle aura lieu à Digne les Bains sur la “planète Terres Noires“. Aujourd’hui c’est “reco”. Voyons voir ce que Fred Julien, responsable sentier du secteur, nous a concocté … 😉

 

Le rendez-vous a été fixé à 9h au Camping du Bourg, à la sortie de Digne les Bains. Sur place, Christophe et Benoit sont fin prêts. Le temps pour Fred et moi de nous équiper et nous entamons nos 1ers tours de roue en direction du coeur de ville.

La reco d’aujourd’hui c’est LA grosse journée parmi les 3 que constitueront Ride The Track 2018. Mieux vaut emporter un casse croûte avec nous. Nous faisons donc étape chez Sean Poupel au Snack and Go. Avec les sandwichs qu’il nous a préparé, une chose est sûre : aujourd’hui nous ne mourons pas de faim ! 😉 

C’est parti !

Au fait, comme vous savez, le concept même de Ride The Track c’est que les parcours restent secrets jusqu’au Jour J où le guidage GPS sera remis à chacun. Donc, ne comptez pas sur moi pour lâcher le morceau ! 😉  En revanche, pour ceux qui auront la chance de participer, je peux vous dire :

👉 qu’il y aura des franchissements originaux et que cela concernera notamment le torrent des Eaux-Chaudes

👉 qu’il y aura comme on dit chez nous de “bonnes grimpettes” … avec parfois des poussages dans la hêtraie du Défens et autour …

👉 qu’il y aura des traces inédites, avec des autorisations de passage spécialement obtenues pour l’occasion …

👉 qu’il y aura bien sûr des Terres Noires à profusion … entre barre des Dourbes, pic de Couard, village d’Archail et hameau du Villard

👉 qu’il y aura le plaisir du ride en 1er lieu … avec les typiques marnes de schiste noir des Préalpes de Digne les Bains en Guest Star …

👉 qu’il y aura aussi le plaisir de partager de bons moments de convivialité dans l’esprit Ride the Track !

L’esprit Ride The Track ? c’est le plaisir comme maître-mot … et ce n’est certainement pas Christophe qui dira le contraire !!

Voilà, je crois que je vous ai tout dit ! Allez, pour vous faire saliver davantage, j’ajoute une courte session-vidéo dans la caméra embarquée de Christophe …

Ride The Track 2018 – Teaser #1

Un petit aperçu de ce qui vous attend au mois de septembre… Pour que vous puissiez bien l'apprécier, j'ai filmé au ralenti ;-)#RTT2018 #RideTheTrack #visit04 #O2Bikers #TerresNoires

Publiée par Ride The Track sur Dimanche 20 mai 2018

 

Voilà, de retour à Digne les Bains. Notre reco du jour se termine par un passage obligé au Sncak and Go pour une collation bien méritée. 

Merci Fred pour la préparation de cette reco pour le moins prometteuse. Merci Sean de nous avoir régalés tout là haut avec tes sandwichs aux petits oignons. Merci enfin Christophe et Benoît d’avoir choisi Digne les Bains et le spot unique des Terres Noires pour Ride The Track 2018. Hâte d’y être, et vous ?

A bientôt dans les Alpes de Haute-Provence ! Philippe

pl-16

Sur Le Fameux avec VTT-a-2

Mardi 3 avril 2018. Aujourd’hui c’est VTT. J’ai rendez-vous à Château-Arnoux avec Manu et Véro, les infatigables bloggeurs de VTT-a-2. Depuis 2 jours, ils arpentent des sentiers VTT inédits,  à la découverte du Fameux, un des produits phares de la nouvelle gamme de séjours itinérants commercialisés par l’Office de Tourisme Provence Alpes Digne les Bains.

C’est parti pour une journée comme j’aime !

 

Un peu d’histoire ! A l’origine, il y avait “3 jours à VTT en Haute-Provence“, avec Eva Gaubert aux commandes. Ce séjour itinérant, durant 3 ans, a satisfait pas moins de 1.000 randonneurs. Fort de ce succès, la récente “Provence Alpes Agglomération” a logiquement missionné Eva pour modéliser ce concept à l’échelle du nouveau territoire. Ce dernier s’étend désormais des montagnes de Blanche Serre-Ponçon jusqu’aux inimitables monotraces du Val de Durance en passant par les incroyables Terres Noires de Digne les Bains.

Mission accomplie avec la naissance ce printemps de 5 formules séjours, tous aussi originaux que les noms qui les définissent. Cela va du Maxi Géant pour le 5 jours / 4 nuits au Mythique pour le 2 jours / 1 nuit. Tous proposent le transfert des bagages et la pension complète.

Découvrez les formules séjours ici : www.dignelesbains-tourisme.com/nos-sejours-vtt

Manu et Véro ont quant à eux choisi de se frotter au Fameux (3 jours / 2 nuits / 100 km / 2.310 D+).

Une fois leur véhicule déposé à Château-Arnoux ils ont bénéficié d’un transfert assuré par Marie de Best Of Provence Tours

C’est à partir de La Javie quils ont entamé les 1ers tours de pédales de leur périple marqué de 2 étapes, l’une à l’Hôtel du Golf à Digne les Bains et l’autre à l’Hôtel du Lac à Château-Arnoux.

Pour ma part, j’ai rendez-vous ce matin avec Manu et Véro au Bureau d’Info Tourisme et Base VTT du Val de Durance. C’est la 3ème et dernière journée de cette itinérance qui les a ainsi emmenés des Terres Noires

… aux Terres Grises au programme d’aujourd’hui  😉

Sur place, Eva et Jérémie nous attendent avec le café. Les casse-croûtes sont dans nos sacs. Véro vérifie son GPS, Manu sa GoPro … Nous sommes fin prêts : on y va ?

D’entrée, ça se présente bien avec une (nouvelle) jolie session roulante à la sauce Val de Durance, toute en relances. Un régal de pilotage …

Nous nous amusons littéralement dans cette incroyable succession de montées et de descentes …

Sur des singles pour la plupart inédits …

… ponctués de passages en crête, pour le moins panoramiques …

… d’enchainements dans les Terres Grises, ludiques à souhait …

… et de passages en lit de rivière, juste magiques …

Le portable de Manu vient de sonner. Ce sont Fred Julien et Philippe Baro, tous 2 responsables du balisage et de l’entretien des sentiers VTT du secteur. Ils se proposent de nous retrouver sur le parcours pour recueillir un 1er “bilan à chaud” sur l’originalité et la qualité des tracés de ce nouveau séjour. Bien vu les gars !! Si ça, c’est pas professionnel !! … 😉

Nous poursuivons. Nous n’avons pas fini d’en découdre avec les montagnes russes du Val de Durance. Un dernier single inédit et la boucle est bouclée. Nous voici déjà de retour au Bureau d’Information Tourisme, avec 30 km (D+ 800 m) affichés au compteur.

Merci Manu et Véro pour cette belle journée partagée. A refaire !

Retrouvez l’article complet de Manu et Véro à la découverte du “Fameux” ici : www.vtt-a-2.fr/2018/04/le-fameux-sejour-vtt-3-jours-des-terres-noires-aux-terres-grises

Si vous avez envie de découvrir l’itinérance à VTT (ce que je vous conseille vivement !), les nouveaux séjours proposés par Provence Alpes Digne les Bains revêtent juste le format idéal. Ils s’appuient en effet sur la colonne vertébrale de la Grande Traversée VTT L’Alpes-Provence (avec des variantes intéressantes) tout en évitant les grosses étapes de montagne qui pourraient refroidir les primo-découvreurs. Ils offrent le choix dans le nombre de jours, le niveau de difficulté, les dates de départ … Bref goûtez-y et vous serez vite conquis, croyez-moi !!

Un dernier conseil : lisez les articles de VTT-A-2 : www.vtt-a-2.fr !

Allez, pour finir en beauté, je vous laisse savourer les images réalisées par Manu à l’occasion de ce séjour :

A bientôt dans les Alpes de Haute-Provence ! Philippe

pl-2

C’est sur le blog VTT A 2

Vite ! Rendez-vous sur le blog www.vtt-a-2.fr. Les infatigables riders Manu et Véro vous plongent au coeur du “Fameux“, le nouveau séjour VTT de 3 jours / 2 nuits commercialisé par l’Office de Tourisme Provence Alpes Digne les Bains et le Bureau d’info Touristique et Base VTT du Val de Durance.

En résumé ? 3 jours de beau VTT, en itinérance, des Terres Noires au Terres Grises, avec transfert des bagages et pension complète inclus : www.valdedurance-tourisme.com/sejour-vtt-le-fameux

 

Merci Manu et Véro pour ce beau retour ! Vous n’avez visiblement pas boudé votre plaisir sur cette découverte et vous savez quoi ? votre article en témoigne largement … et “contagieusement” 👍 🙂

C’est ici : www.vtt-a-2.fr/2018/04/le-fameux-sejour-vtt-3-jours-des-terres-noires-aux-terres-grises

Quant à moi, ça a été un vrai plaisir que de rouler à vos côtés, une journée durant, sur les incroyables sentiers du Val de Durance … 😉

Allez, voici un petit retour en images dans la caméra embarquée de Manu :

A bientôt dans les Alpes de Haute-Provence ! Philippe

vtt-mariaud-boisdelajulie-4

Mariaud et le Bois de la Julie

Vendredi 19 janvier 2018. Aujourd’hui c’est VTT ! En plus d’être dispo, SuperMat est motivé à rouler et ce, malgré une neige omniprésente autour de nous. Mieux, il me propose même de prendre un peu d’altitude et d’aller poser nos roues en Haute Bléone, sur les hauteurs du petit village de Prads. Nous disposons de quelques heures et d’une fenêtre météo plutôt propice. Objectif du jour : le chemin de l’instituteur (peut-être) et le Bois de la Julie (sûr). C’est parti ! 

 

La Haute-Bléone, c’est LE territoire-montagne du Pays Dignois, une vallée préservée où les hauts sommets (la tête de l’Estrop pour le plus célèbre d’entre eux) flirtent avec les 3.000 mètres d’altitude.

Ici, des histoires vieilles de 40 à 150 millions d’années se racontent. Entre ammonites et ichthyosaures, nous sommes au cœur de l’Unesco Géoparc de Haute-Provence.

Nous avons laissé le village de Prads derrière nous et nous sommes garés à proximité du lac des Eaux chaudes. Nous nous équipons et entamons notre montée, sur piste, en direction du hameau de Saume Longe

En chemin nous marquons un arrêt devant le panneau du Géoparc de Haute-Provence qui présente l’ancienne commune de Mariaud. Ce point marque aussi le départ de notre itinéraire retour par le Bois de la Julie.

Saume-Longe fait partie de l’ancienne commune de Mariaud, aujourd’hui partie intégrante du village de Prads avec lequel elle a fusionné en 1973. Mariaud, c’était alors quelques 5.000 hectares de montagne (et de haute montagne) dont le chef-lieu s’appelait Vière (ce qui veut dire village). C’est là que se trouvait l’église, la mairie, l’école. Mais pour l’heure, nous devons rejoindre Saume Longe sur une piste totalement enneigée …

Nous y voici ! De tous les hameaux environnants (Pie-Fourcha, L’Immérée, Vière) seul Saume-Longe est habité à l’année, avec 3 habitants quand même !! 😉  Et oui, la dureté du climat et l’absence de routes ont causé l’abandon progressif de cette jolie commune.

Nous voici au départ du “Chemin de l’Instituteur David Bayle“.

Ce sentier récemment réhabilité permet, en 3 heures de marche environ, de rejoindre Le Vernet, en passant à proximité du lieux du triste crash de l’A320 de la Germanwings. Aujourd’hui la neige est trop abondante, notamment sur les versants ubacs, pour s’y aventurer. Mais nous ne pouvons résister à faire une aller-retour sur les 1ers kilomètres …

Difficile en effet de résister à l’appel des robines. Ce sentier est juste une pépite à rouler, avec de somptueux passages en balcon !

C’est clair, avec SuperMat nous reviendrons au printemps. A regret nous devons faire demi-tour … Direction à présent le Bois de la Julie. Et nous n’avons pas fini d’en découdre avec la neige. C’est un long cheminement ascendant, majoritairement en portage, qui nous attend, tout ça avec 20 cm de neige sous les pieds. Nous voici enfin au point culminant. J’aime quand SuperMat a ce genre de sourire prometteur  … qui en dit long sur la suite  😉

Et comme d’hab, il avait bien raison de m’entrainer dans cette jolie galère, SuperMat. La descente qui suit, entre épingles et relances, tient toutes ses promesses. Mieux, au fur et à mesure la neige s’estompe, laissant place à davantage de pilotage engagé, c’est un régal ! (à tel point d’ailleurs qu’on en a oublié de faire des photos ! 😉 ).

Encore une belle découverte. Merci SuperMat. Ce coin est incroyable de beauté sauvage. Côté randos pédestre c’est un vrai paradis. Côté VTT, il y a 4 circuits balisés faciles, (idéal en VTTAE), soit 50 km de piste au départ de Prads pour des balades en forêt avec des points de vue imprenables sur la vallée et ses villages ainsi que le massif de l’Estrop.
Il y a aussi la barre de Meichira qui a été choisie pour accueillir une via ferrata bien sympa. Si vous aimez l’art contemporain, ne manquez pas l’oeuvre pour le moins originale du New Yorkais Richard Nonas au village de Vière. Bref, vous l’avez compris, il y a largement de quoi faire.

Envie d’y séjourner ? Entre gîtes ruraux, gîtes d’étapes, campings et chambres d’hôtes ce ne sont pas les hébergements qui manquent dans ce secteur. Tout est ici : www.dignelesbains-tourisme.com/se-loger. Perso, je vous conseille le Camping Mandala à Prads. Vous aurez le choix entre emplacements en bord de rivière, yourtes mongoles ou chalets écologiques et surtout vous profiterez de l’accueil incomparable d’Yvan et Nina 😉

Voici la trace de notre sortie :

A bientôt dans les Alpes de Haute-Provence ! Philippe

Qui suis-je ?

Bonjour, je m'appelle Philou. Bienvenue dans les Alpes de Haute-Provence ! Vous avez dit VTT ? 4000 km d'itinéraires balisés, 3 Grandes Traversées VTT(c'est unique en France), 9 sites labellisés , des cartes & topos, des événements incontournables, des séjours , des hébergements dédiés ... ça vous parle ? moi si, d'où l'envie d'animer ce blog spécialement destiné à ceux qui, comme moi, aiment le VTT un peu, beaucoup mais jamais trop ! A bientôt sur nos sentiers ...