Vendredi 30 juin 2017. Aujourd’hui c’est VTT ! Franck Larrivière souhaite me faire découvrir une pépite au départ du col d’Allos, à 2.247 mètres d’altitude. Non, il ne s’agit pas de la TransVerdon dont le 1er tronçon part au sud et vise la Baisse de Prenier. Là, nous allons rouler à l’opposé, en empruntant le GR56 qui pointe à droite, en direction de la Tête de Vescal. Au programme, du VDM comme on aime avec de longs passages en crêtes, 2 cols (dont Sestrière à 2.575 m) et enfin 9 km d’une descente prometteuse sur la station de Pra Loup. C’est parti !

 

10h00. Après avoir laissé un véhicule à Uvernet-Fours, nous nous garons devant le refuge du col d’Allos. Avec ses 40 couchages, son abris vélo et son cadre d’exception, ce lieu est juste idéal pour bien commencer une itinérance VTT sur la TransVerdon. D’autant plus que, côté restaurant, il faut impérativement goûter aux spécialités de ravioles de l’Ubaye. Pour nous, ce matin, ce sera simplement un petit café.

C’est parti ! Nous empruntons le GR56 qui suit la ligne de crête en direction de la Tête de Sestrière. Nous devons en 1er lieu rejoindre le sommet du télésiège de Vescal. Place à la montée … Franck, qui souhaite garder des forces pour la suite, privilégie le mode “poussage”.


Nous évoluons sur les pelouses alpines, entre Ubaye d’un côté et Val d’Allos de l’autre. D’emblée, le ton est donné : aujourd’hui ce sera du bon VDM au coeur d’espaces sauvages exceptionnels.


Bientôt le sentier se fraye un passage parmi des salades géantes, plus hautes que nos pédaliers … Ça passe, et c’est même fun à rouler … 😉


Ambiance ! face à nous, majestueuse, la Grande Séolane nous nargue du haut de ses 2.909 mètres.

Nous avons atteint la Tête de Vescal et l’arrivée du télésiège éponyme. A présent, le GR56 nous impose un court portage, une dizaine de minutes seulement …

Nous retrouvons rapidement le sentier roulant, qui nous offre de nouveaux travers aériens de toute beauté.

Le sentier est bien visible. Pour le moins panoramique, il continue son cheminement loin devant, en fil de crête, avec en ligne de mire le sommet de Sestrière.


Plus loin, c’est un court portage qui nous attend de nouveau. Celui-ci, bien que sécurisé par des filets à certains endroits, oblige à la vigilance. La suite nous emmène à l’arrivée d’un autre télésiège du Val d’Allos, celui du Pourret, à 2.500 mètres.


Voilà, c’en est fait pour le col de Sestrière. Nous nous offrons même un bonus aller-retour jusqu’à la tête (2.575 mètres), pour son panorama incroyable bien sûr …


Mais pas que … pour la descente retour aussi ! Cela aurait été trop dommage de passer à côté ! N’est-ce pas, Franck ?

Nous rejoignons à présent  le sentier qui part sous les falaises de la Grande Séolane, en direction du col des Thuiles. Au loin, nous pouvons apercevoir le sommet de Coste Belle.

Il y a quelques pierriers à traverser …


Mais globalement ça passe … Attention toutefois à ne pas perdre la trace, pas forcément évidente dans ce passage.

Voilà, c’en est fait pour le col des Thuiles. Les alpages situés sous la Grande Séolane sont juste parfaits pour une pause pique-nique bien méritée.


Nous repartons. Nous savons que c’est le mode descente-plaisir qui prime dorénavant, et ce sur plus de 9 km pour rejoindre la station de Pra Loup. A la bergerie de la Grande Cabane, nous retrouvons nos salades fétiches 😉


Et l’orgie de vert va se poursuivre jusqu’à Pra Loup. Exit les prairies alpines, place aux mélèzes  avec une superbe traversée qui va nous conduire à la crête de l’Enjouve. Nous alternons faux-plats, courtes descentes et relances dans cette ambiance magique. Nous atteignons bientôt les balises “Pra Loup” sur un sentier puis piste qui nous emmènent directement à la station, au niveau de la galerie marchande. De là, en guise de final, un circuit du site VTT FFC de la Vallée de l’Ubaye nous ramène à Uvernet-Fours.

Nous avons récupéré la voiture déposée le matin et un moment après, nous voici de retour au refuge du col d’Allos. Une sortie pareille, ça se fête ! Merci Franck pour cette belle découverte !

Je laisse à Franck le soin de résumer cette belle journée : “une vraie journée de VDM avec plusieurs heures passées au-delà de 2000 m (sommet à 2575 m), un cheminement aérien, jamais vraiment dangereux mais faut pas se louper le sentier est étroit, les pierriers pas tendres. En contrepartie les panoramas sont vraiment grandioses, l’air a une odeur de pelouse fleurie et passer une dalle glissouillante vous rend euphorique. En bref on a vu des pelouses, des fleurs, des marmottes, des chamois, des cailloux acérés et d’autres faciles, de la neige (!), et même un gardien de refuge sympa en fin de rando. Pour ceux qui aiment les chiffres : 26 km, 650 D+, 4h”.

Cette superbe sortie est à retrouver dans l’incontournable VTOPO Alpes de Haute-Provence – 70 itinéraires VTT (dont Franck est l’auteur).

Si vous venez pour un week-end de beau VTT de montagne entre Ubaye et Haut-Verdon, je vous recommande cette sortie hautement panoramique. Offrez vous aussi une portion de TransVerdon, avec le fantastique tronçon 1 “Col d’Allos – VAl d’Allos le village” … et pourquoi pas prolongez jusqu’à Colmars les Alpes avec le tronçon 2. Envie d’un hébergement sur place ? Il y a bien sur le refuge du col d’Allos, idéalement situé. Si vous souhaitez loger côté Ubaye, je vous conseille l’accueil de Serge au Gîte Auberge l’Eterlou à Faucon de Barcelonnette. Côté Val d’Allos, faites étape chez Didier et Brigitte à l’Hôtel Le Sestrière à La Foux d’Allos  . A vous de jouer ! 😉

A bientôt dans les Alpes de Haute-Provence ! Philippe

Laisser un commentaire



Qui suis-je ?

Bonjour, je m'appelle Philou. Bienvenue dans les Alpes de Haute-Provence ! Vous avez dit VTT ? 4000 km d'itinéraires balisés, 3 Grandes Traversées VTT(c'est unique en France), 9 sites labellisés , des cartes & topos, des événements incontournables, des séjours , des hébergements dédiés ... ça vous parle ? moi si, d'où l'envie d'animer ce blog spécialement destiné à ceux qui, comme moi, aiment le VTT un peu, beaucoup mais jamais trop ! A bientôt sur nos sentiers ...