Rencontre avec Stan Boheme

Rencontre avec Stan Boheme

Qu’ils soient bénévoles, responsables de magasin, accompagnateurs, organisateurs de manifestation ou simples randonneurs, ces acteurs du vélo participent tous à la diffusion du VTT dans les Alpes de Haute-Provence.

Troisième portrait de la série avec Stan Boheme, qui travaille au magasin Alpin Bikes Cycles Halgand (Digne-les-Bains) comme mécanicien et conseiller de vente depuis son arrivée sur la commune en 2012.

 

Proche de ses clients, il mise beaucoup sur la relation qu’il entretient avec eux avec le souci permanent de les satisfaire au mieux et de s’adapter à leur besoin.
Véritable autodidacte de la mécanique du vélo, il a pu ensuite se former au fil du temps et sait répondre aujourd’hui à quasi toutes les demandes !
Tombé sous le charme des sentiers du Pays Dignois, il a été rapidement adopté par un grand nombre de vététistes locaux avec lesquels il roule très régulièrement.

1/ Peux-tu te présenter ?
Dignois d’adoption, je suis arrivé sur la commune en 2012. Souhaitant changer de cadre et de qualité de vie j’ai répondu à une annonce qui proposait la gestion du magasin Culture Vélo.

2/ Quelles sont tes fonctions au sein du magasin ?
En cohésion avec Patrice Halgand, je m’occupe de la partie VTT où “j’ai une grande liberté d’action”. Je conseille, je vends “ce que je mets sur le vélo”. J’ai également la partie “mécanique” à gérer.
Je participe également à l’élaboration des gammes de produits.

3/ Quel est ton parcours professionnel ?
Avant d’arriver ici, je travaillais dans la région Parisienne comme responsable des achats. Je sélectionnais les produits et participais à l’élaboration des nouvelles gammes dans la franchise Culture Vélo.
Je travaille depuis longtemps dans le cycle, en 1999 j’ai suivi une formation de vente et je me suis naturellement orienté vers ma passion. Il faut dire que je m’occupe de la mécanique de mes vélos depuis 1992, je suis un adepte de l’auto-formation. Ceci dit les formations techniques SRAM ou sur les vélos électriques m’ont permis d’améliorer mes connaissances et de se tenir au fait des nouvelles technologies.

4/ Peux-tu nous parler d’un montage dont tu es fier ?
Oui j’ai entièrement personnalisé le VTT de Philippe Leouffre en adaptant le matériel selon les contraintes dues au terrain mais aussi en prenant en compte les attentes de Philou.
La base est un Giant Trance 1.5 de 2017, une belle machine !
Pour bénéficier d’une position de pilotage plus ramassée, j’ai remplacé la potence par une 35 mm et un cintre de 760 mm.
Afin d’être plus serein dans les fortes montées du Pays dignois, j’ai monté un plateau de 22 dents. Celui-ci est accolé à un 36 dents.
Enfin nous avons misé sur la performance et la fiabilité en optant pour des pneumatiques Michelin all-mountain enduro avant et arrière. Ceci se fait un peu au détriment du poids et du rendement mais ils restent bien adaptés à une pratique VTT dans les Alpes de Haute-Provence.

Avec cet exemple je veux ainsi rappeler notre credo qui est la “proximité client”.

5/ Quelles sont les demandes techniques auxquelles tu as régulièrement à faire ?
Je me dois d’être réactif aux demandes des clients. J’ai cet exemple d’un vététiste qui est arrivé un soir au magasin avec la transmission arrachée. Il était sur une itinérance et il devait pouvoir repartir le lendemain !
Les vélos électriques rencontrent de temps en temps des petites pannes bizarres. Les résoudre est une belle fierté personnelle !
Je n’occupe pas des réparations et de l’entretien des fourches et amortisseurs, je traite la plupart du temps avec le préparateur X1 Racing ou bien avec SRAM.
Souvent seul au magasin je pense avoir des contacts privilégiés avec les clients, c’est à mon sens vraiment important aujourd’hui.

6/ Peux-tu nous présenter le magasin Alpin Bike Cycles Halgand ?
Le magasin a pris cette appellation en octobre 2016. L’ancien coureur cycliste Patrice Halgand a racheté le fonds et s’est affilié à l’équipe Alpin Bike, sorte de groupement d’achat autour d’une même passion. Aujourd’hui ce ne sont pas moins de 6 magasins qui appartiennent à ce réseau avec “l’esprit vélo”.

7/ Quels sont tes vélos et ta pratique ?
Ma pratique est très large. En fait elle s’apparente à un vrai mode vie ! Je vélotaf tous les jours. Mes déplacements s’effectuent à 99 % en vélo et j’en suis très fier.
En plus le coin ici est un paradis pour le vélo sous toute ses formes et donc le VTT.
Je possède un STEREO HYBRID 160 HPA SL 500 27.5

8/ Quelles sont vos idées futures dans le développement du magasin ?
Nous y travaillons tous les jours !
Je ne peux pas en dire plus ! 😉

9/ Peux-tu nous parler de Dan Roblin et de votre partenariat ?
Dan roulait pour le magasin depuis un moment. Il a été rapidement mon guide à mon arrivée sur la région vu sa connaissance de l’environnement !
Nous le soutenons au niveau du matériel, nous l’appuyons pour qu’il puisse développer son activité notamment en renvoyant vers lui les clients qui souhaitent être accompagnés.
C’est un échange de bons procédés.

10/ Libre expression
Je dirai juste que le Pays dignois est un vrai petit paradis pour le VTT mais qu’il n’existe pas que les Terres noires. Cet engouement pour ce spot – largement relayé par les magazines spécialisés, les forums – pourrait aussi le menacer.

Envie de contacter Stan chez Alpin Bike Cycles Halgand ?

 

A bientôt dans les Alpes de Haute-Provence !

Propos recueillis par Pierre André

Mot(s) clé(s) associé(s):

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *





  • Tweets