Ride the Track : du grand format !

Ride the Track : du grand format !

Je profite de la parution d’un superbe article “Terres noires, terres de plaisir” dans le magazine O2 Bikers #222 pour revenir sur l’un des beaux rendez-vous de la saison VTT 2018 des Alpes de Haute-Provence : Ride the Track – Digne les Bains.

Vendredi 14 septembre 2018 ! Jour 2 de  Ride the Track 04. Avec 120 participants c’est L’EVENEMENT VTT du mois. Pour cette 5ème édition les organisateurs ont choisit les Terres Noires, mais pas que ! Pour preuve cette journée s’annonce avant tout panoramique : 43 km D+ 1.300.

 

Aujourd’hui, je roule aux côtés d’Antoine Riffaud, DE VTT de l’Office de Tourisme de Gréoux-les-Bains, de SuperMat pour le Département 04 et de Léo Passeri, collectionneur de rassemblements VTT. Nous sommes invités pour une journée grand format en bonne compagnie Belge.

08h30 : nous avons rendez-vous au Camping du Bourg. C’est le camp de base retenu cette année pour l’accueil des happy-riders, majoritairement Belges. Sur place, l’arche “Sports de Nature” du Département 04 trône fièrement et annonce la couleur : ici, c’est la Mecque de la randonnée, sous toutes ses formes. Les participants vont en avoir un bel aperçu aujourd’hui …

C’est parti ! Nous quittons le Camping du Bourg en direction du centre-ville et rejoignons la piste cyclable. Nous abandonnons rapidement le bitume pour un 1er raidillon nous permettant d’atteindre le col du Masse, histoire de se mettre en chauffe. La trace nous mène à présent tout droit en direction du Pic d’Oise et du petit village de Champtercier blottit à son pied.

Pour l’heure, les écarts ne sont pas trop creusés et c’est le mode “file indienne” qui prime … 😉

Au sortir de Champtercier nous rejoignons le balisage FFC du parcours N°9 – le tour de St-Martin ! Une portion de route secondaire dans un 1er temps puis retour aux jolis sentiers monotraces, tels qu’on les aime,  à partir de la ferme du Pré de Saule.

Et là, on se dit clairement que ce site VTT de Digne les Bains, avec ses 430 km de sentiers tous niveaux, est d’une incroyable diversité …  Mais SuperMat doit déjà nous quitter, à regret (“il a un métier, lui !” 🙂 ).

Les organisateurs ont bien travaillé. Avec l’aide des responsables-sentiers de Provence Alpes Agglomération, ils ont déniché une pépite de descente qui nous amène à l’entrée du petit village de Thoard, principal bourg de la vallée de Duyes et haut-lieu  de la lavande. Une descente pareille ça se fête ! Ça tombe bien : le ravito est tout proche, pour le plus grand bonheur d’Antoine 🙂

Le passage des 120 participants dans les ruelles du village médiéval ne laisse pas les habitants indifférents …

Thoard fait parti de l’UNESCO  Géoparc de Haute-Provence. Perché sur son piton rocheux, c’est un village qui vit et où il fait bon vivre.  Pour Ride the Track, le ravitaillement a été installé sur la place du village. Fred Julien coordonne l’accueil des riders et invite chacun à bien se restaurer et surtout se ré-hydrater. En effet, nous n’en avons pas fini avec la montée …

Il avait raison, Fred. A peine sortis du village, nous voilà sur une piste ascendante. Nous longeons à présent de nombreux champs de lavande (la Distillerie du Siron est d’ailleurs toute proche !).

Heureusement, les superbes panoramas que nous offrent la Vallée de Duyes font oublier la piste …

Exit la montée (pour l’instant du moins !) : nous voici au col de Peipin à 953 mètres d’altitude ! Nous sommes sur la Grande Traversée VTT des Chemins du Soleil et vous savez quoi ? c’est parti pour quasiment 6 km de sentiers ludiques (et techniques) jusqu’au village de Courbons. Les affaires reprennent … 😉

Une vraie pépite ce sentier ! Il nous entraîne dans une traversée à profil descendant où s’enchaînent une série de passages (délicats) en balcons, de traversées à gué suivies de remontées souvent brutales. Au sud, la vue est juste incroyable et s’étend largement au-delà du pays Dignois : montagne de Lure, crêtes du Mont-Denier …

Pour l’heure, c’est le pilotage qui prime. Leo, en fin connaisseur des lieux, a pris un peu d’avance. Antoine engage à son tour et ne boude pas son plaisir dans cette top-descente …

Top-descente oui, mais ponctuée malgré tout de quelques bonnes relances exigeantes ! Je m’accroche derrière Antoine, juste pour ne pas lui laisser le plaisir de me distancer … 😉

Léo est ici dans son élément. Il connait parfaitement chaque difficulté de ce parcours technique et nous régale de son pilotage …

Le village de Courbons est maintenant en vue. Nous marquons un court arrêt pour échanger nos impressions positives sur la superbe session que nous venons  tout juste d’effectuer. Nous sommes rejoints par le Boss, Christophe Meurice. Il était posté plus haut, en mode shooting-photo. Nous continuons jusqu’au village, où le 2ème ravitaillement nous attend …

Le rassemblement est prévu sur le haut du village, au pied de l’église Notre-Dame des Anges. Les participants arrivent par petits groupes et chacun y va de son superlatif pour qualifier la descente, tant sur ses aspects techniques que panoramiques.

Christian Gaubert et Philippe Baro sont en place. Après nous avoir régalés d’un sentier minutieusement préparé pour l’occasion, voilà qu’ils nous régalent à présent d’un copieux ravitaillement. Ce dernier pourrait sembler superflus, nous sommes en effet sur les hauteurs de Digne les Bains et l’arrivée doit être proche ? Il n’en est rien. Les organisateurs nous on préparé encore quelques bonnes surprises … qui nécessitent de reprendre au préalable des forces 😉

C’est ce que nous faisons minutieusement avec Antoine, vu que de confortables fauteuils ont été installés sur le parvis de l’église …

Cette pause bienvenue est aussi l’occasion de visiter l’église et de rencontrer Antoine Gérand, de l’Association locale pour les Résidents de Courbons. Antoine est un passionné. Avec les bénévoles de l’association, il ouvre régulièrement l’église au public. Les animations sont nombreuses. Il nous explique aussi que des travaux de restauration sont aujourd’hui urgents. Avec la Fondation du Patrimoine, il lance un appel aux dons afin d’assurer l’étanchéité du bâtiment. Toutes les infos sont ici : www.fondation-patrimoine.org/les-projets/eglise-notre-dame-des-anges-de-courbons-a-digne-les-bains

Nous quittons à présent Courbons et entammons un magnifique (mais exigent) sentier en balcon qui nous permet de rejoindre la forêt du Saumon et le circuit N° 5 de l’espace FFC de Digne les Bains : La Baisse de Blanchard. Place à THE descente avec une succession jubilatoire d’épingles en sous-bois suivies d’un magnifique sentier cassant en bord de torrent jusqu’à la RD 900, au niveau de la célèbre Dalle aux ammonites.

L’aventure aurait pu s’arrêter là, bien remplie. Mais non, les organisateurs nous ont préparé une ultime session. Une dernière grimpette (le genre qui fait mal aux jambes) pour rejoindre St-Vincent, l’une des 3 chapelles qui surplombent Digne les Bains, offrant une vue incroyable sur le massif des 3 Evêchés, … puis c’est la dernière descente qui nous ramène tout droit au Camping du Bourg. Il fait clairement faim et soif. Heureusement Eva et Manon sont là ! le buffet préparé est copieux et il y a d’excellentes bières (belges) au frais. What else ? 😉

Un dernier moment de convivialité autour des grandes tables dressées sous le châpiteau puis chacun s’en retourne à son mobile home ou sa tente pour un repos bien mérité. C’est le moment des soins : certains rejoignent les masseurs des Thermes de Digne les Bains pour la partie physique, d’autres s’en vont retrouver Stan des Cycles Halgand pour la partie mécanique.

Avec Antoine et Léo, il nous reste à remercier chaleureusement Chritophe et ses équipes pour cette belle journée de ride. Demain est un autre jour pour les participants de Ride the Track … et les organisateurs ont gardé le meilleur pour la fin : les Terres Noires !!! 🙂

A bientôt dans les Alpes de Haute-Provence ! Philippe Leouffre

Mot(s) clé(s) associé(s):

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *





  • Tweets